17 jours pour réussir : parlons argent

Publié le par Lilou

ANPE

Une charmante dame représentant l'ANPE est venue nous parler du dispositif de l'ACCRE, permettant de bénéficier d'une exonération de charges sociales lorsque l'on est chômeur créateur d'entreprise. Ce dispositif est ouvert aux chômeurs dont la fin de contrat n'est pas de leur fait (suite à une démission, il faut être inscrit depuis 6 mois à l'ANPE pour y prétendre).

Au sein d'une SARL le créateur doit être gérant et détenir au moins 25% du capital. La demande se fait au CFE en même temps que l'immatriculation de l'entreprise ou au plus tard 45 jours après. L'URSSAF  a un délai d'un mois pour répondre et le taux d'acceptation est de 99%.

L'exonération de charges dure 1 an et est renouvelable deux ans de plus sur demande. La rémunération perçue au sein de l'entreprise doit être inférieure à 1680 fois le smic horaire sur un an (soit d'après le smic actuel de 8.63€ un total annuel de 14994.40€).

 

L'ACCRE donne également droit à des 18 chéquiers conseils (à demander à la DDTE du siège social). Chaque chéquier est valable pour 1 heure de conseil auprès d'un avocat, expert comptable, notaire agréés...(liste disponible auprès de la DDTE).

 

Pour en savoir plus : le site du Ministère du Travail 

 
GERER L'ARGENT AU QUOTIDIEN

 

Nous avons revu plus précisément calculer son Besoin en Fond de Roulement pour les 12 premiers mois de l'activité en tenant compte de la saisonnalité de l'activité et des charges fixes maximales. A titre d'exemple le BFR moyen pour une société de conseil est de 126 jours de CA, de 41 jours pour une société informatique et de -7 jours pour de la distribution alimentaire. Cela veut dire qu'une fois le Chiffre d'Affaires estimé, il faut le ramener à une valeur journalière et ainsi prévoir la somme d'argent correspondant en tant que réserve afin de toujours avoir de la trésorerie entre le moment où l'on paie et le moment où l'on encaisse.  

 

43% des défaillances d'entreprise en France sont dues à un mauvais calcul du BFR (impayés clients, problème de financement, stocks trop important) et plus de la moitié des entreprises en faillite sont bénéficiaires ! Elles font donc faillite à cause faillite à cause de retards importants d'encaissement et de trésorerie négative.

 

Nous avons vu les différents moyens de paiement et leur incidence. Par exemple un commerçant peut refuser un paiement s'il est supérieur à 50 éléments disparates (par exemple le commerçant est obligé d'accepter 50 euros payés en pièce de 1 ct mais il peut refuser 60 euros en pièces de 1 ct.

Concernant les moyens de paiement à distance ; il faut savoir qu'un paiement par carte bancaire est contestable par le débiteur jusqu'à 6 mois.

 

Une dernière petite stat pour finir : 75% des entreprises installées dans les Yvelines perdurent au-delà de 5 ans (contre 50% pour la moyenne nationale).

 

Je vous invite à télécharger la brochure Objectif Entreprise 2008 disponible sur le site de RSI.

Cette brochure permet de se poser des questions essentielles et de choisir son statut juridique et social (de l'entreprise et du dirigeant). Les informations sont présentées sous forme de tableaux comparatifs.

On peut y trouver des renseignements pratiques sur les réseaux d'aide à la création, les organismes de financement, les formalités de création et les caisses de protection sociale.

Publié dans Je crée ma boite

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Egie 23/06/2008 10:17

Bonjour Lilou, un coucou d'Egie du Forum des Créatrices.
Bravo pour ta formation, il y a vraiment plein d'infos utiles.. Et j'en apprends encore... merci.
Bon courage pour la suite, Egie.