17 jours pour réussir : prête à remplir mon Business Plan !

Publié le par Lilou

Cette journée m'a permis de comprendre les derniers points "obscures" à la réalisation du Business Plan.

Quelle communication pour le lancement de votre entreprise ?

"On n'a pas deux fois l'occasion de faire une première bonne impression"...le cours débute par cette petite phrase toute simple mais ô combien réaliste ! Si on en doutait encore on nous explisuqe qu'il est bien sur primordial de soigner sa communication et qu'un plan de communication n'est pas réservé qu'aux grosses entreprises, bien au contraire.
Pourquoi communique t'on? Pour exister et pour séduire. Pour cela la 1e étape est de créer son identité visuelle (bien définir le nom de sa société, de sa marque, son logo et son identité graphique).

Nous avons découvert un bon outil pour réfléchir sur son plan de communication : la copy-stratégy. Il s'agit d'un document utilisé dans les agences de publicité pour définir la création d'une campagne de communication. Le créateur d'entreprise rédige ce document à destination des concepteurs prêts à se triturer les méninges pour nous satisfaire !

Il permet de définir le contexte global (par exemple la création d'une entreprise de transport écologique dans le contexte de la hausse du pétrole et de la pollution grandissante). Les objectifs commerciaux (volume, CA, part de marché), les objectifs de communication (en terme de notoriété, d'image...), la cible et ses caractéristiques, l'univers concurrentiel (positionnement, forces et faiblesses des concurrents), le point de vue existant du marché (quelles sont les perceptions et attentes de la cible?), la promesse tenue vis à vis de la cible, les bénéfices (avantages matériels ou psychologie) que retire la cible, et enfin, les justifications ou les raisons qui crédibilisent la promesse aux yeux de la cible.

Nous avons fait 3 petits groupes pour travailler en commun sur 1 projet par groupe et ainsi réfléchir sur des cas concrets. C'est ainsi que l'on s'est rendu compte que nombres de réponses apportées à ces questions sont également nécessaires au Business Plan.

Cas Financiers

L'aprés midi nous avons fait une étude de cas financiers sur une société fictive en création. Cela nous a permis de balayer les aspects économiques et financiers du Business Plan et de mieux comprendre l'articulation des tableaux financiers entre eux et surtout leur contenu !
Le Plan de Financement sur 3 ans permet de définir les besoins et les ressources. Nous avons vu comment calculer les Besoins en Fond de Roulement (BFR) sur 3 ans également et qui permet d'avoir une idée sur la somme d'argent nécessaire à la survie de l'entreprise entre le moment où l'argent sort (achats) et le moment où il rentre (ventes). Les délais de recouvrement des créances (crédit clients, stocks et matières premières, stocks d'encours, stocks de produits finis) peuvent être trés différents des délais de paiements accordés (crédit fournisseurs, crédit sous-traitants, charges sociales).
En moyenne le BFR représente la moitié des besoins en fonds propres et 25% du Chiffre d'Affaires.
Le Compte de Résultats Prévisionnel sur 3 ans permet de rencencer les dépenses prévues par année. La somme de ces dépenses permet de connaitre le seuil de rentabilité (c'est à dire la limite au-delà de laquelle on commence à gagner de l'argent) et permet de calculer le prix des prestations.
Reste enfin le Plan de Trésorerie sur 12 mois qui permet de lister les encaissements et décaissements mois par mois afin d'estimer un solde bancaire à la fin de chaque mois (positif ou négatif) et ainsi prévoir la trésorerie nécessaire à la bonne marche de l'entreprise.

Une fois tout cela calculé...on se sent surement plus léger !

Publié dans Je crée ma boite

Commenter cet article