17 jours pour réussir : ou comment faire son shopping de prestataires ?

Publié le par Lilou

Au fur et à mesure des journées je constate que la formation est aussi une formidable vitrine commerciale pour les intervenants. Pensez-vous, 12 personnes novices en création et avides de conseils et astuces en tout genre, ça peut faire de bons clients tout ça !
Lorsque l'on démarre on recherche un bon avocat, un bon expert comptable, voir un webmasteur ou autre prestaire et comme l'offre est plus qu'abondante, comment s'y retrouver?
Et bien voilà un bon moyen pour nous de mesurer la patience, la pédagogie et les affinités avec ces éventuelles prestataires. Pour ma part, je pense avoir trouvé mon avocate et mon comptable !! Pour autant que l'on s'accorde sur les prix...gloups!

La Comptabilité


Nous avons "fait face" cette semaine à deux jours consacrés à la comptabilité (!). Sujet qui ne passionne aucun d'entre nous, est-il besoin de le préciser ! Et pourtant, à ma grande surprise, ce furent les journées les plus intéressantes, car les plus pragmatiques. L'intervenant, jeune Expert Comptable et Commissaire aux Comptes, était trés pédagogue et avait une grande faculté à simplifier un monde bien obscure pour le commun des mortels que nous sommes! J'ai enfin compris ce qu'était un bilan et à quoi servait un compte de résultat.

Je sais maintenant qu'il est possible, même lorsque l'on est locataire, de faire payer à sa société un loyer si l'on domicilie le siège social dans sa résidence principale. Je sais dorénavant que la TVA n'est pas récupérable sur les billets de train et d'avion, ni sur les frais postaux (sauf chronoposte);  que la Taxe Professionnelle est assise sur les biens mobiliers et immobiliers (donc si la société achète une voiture et que l'on possède son local, on paie plus cher de taxe pro); que l'année de la création on peut déduire de ses impôts personnels jusqu'à 25% du capital libéré (c'est à dire réellement versé) et que cela est possible à chaque versement de capital; et enfin qu'il n'est possible de se verser des dividendes que si le capital de départ est entièrement libéré.

Je vais enfin pouvoir commencer mon Business Plan et mes petits tableaux financiers en comprenant à peu près ce qu'il faut mettre dans les cases ! Au pire, je pourrais maintenant demander conseil à mon Expert Comptable (qu'elle classe!).

Assurances

Nous avons eu l'intervention d'un représentant de Swisslife afin de nous présenter les différentes assurances obligatoires pour l'entreprise :
- la responsabilité civile du chef d'entreprise. Attention, notre assurance invidivuelle ne couvre pas les activités du chef d'entreprise.  Elle couvre les risques spécifiques de causer un dommage lié à notre activité.
- la garantie "homme-clef". Elle permet de compenser financièrement la disparition d'un collaborateur dont l'absence peut remettre en cause le bon fonctionnement de l'entreprise.
- la garantie "perte d'exploitation". Elle permet de couvrir les dommages et de compenser la perte d'activité liée à un sinistre.
- l'assurance des biens destinés à l'exercice de l'activité de l'entreprise; s'ils sont endommagés ou destruits.

Stratégie commerciale

Cette journée doit nous permettre de nous positionner par rapport à la concurrence et à son environnement. Il s'agit d'une démarché générale qui détermine la stratégie du marketing et de la vente.
Même si le fond est intéressant, la forme est à mon sens trop théorique.

A venir...
Communication, Cas financiers, Ressources Humaines, ANPE, Optimisation de la messagerie et gérer son quotidien....encore une semaine riche en informations !

Publié dans Je crée ma boite

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article